Toujours fascinée par les parcours créatifs des uns et des autres, nous avons commencé à demander à nos collaboratrices et collaborateurs, propriétaires de boutiques de tricot, de partager leurs expériences sur ce blog. Aujourd’hui, nous vous présentons Tiina Huhtaniemi, fondatrice et propriétaire de TitiTyy à Jyväskylä, Finlande.

TitiTyy figure parmi les plus importantes et les plus fréquentées des boutiques de laine de Finlande. Elle se spécialise en fils de grande qualité destinés à des tricoteurs et à des amoureux de la fibre partout dans le monde.

Le personnel de TitiTyy, une équipe de tricoteurs passionnés et de maniaques de la laine et qui nourrissent une passion intarissable pour les fils, sait ce que c’est d’avoir le coup de foudre pour une laine. Nous sommes fiers de figurer parmi ses artisans choisis avec soin.

Bonne lecture!


Tiina, raconte-moi, comment as-tu commencé à tricoter?

J’ai appris quand j’étais petite, à l’école, et de ma mère et de mes grand-mères. Elles étaient toutes de grandes tricoteuses. Plus tard, j’étais une adolescente introvertie; je ne sortais pas beaucoup avec des amis et je n’allais pas aux fêtes. Je préférais passer du temps à tricoter en écoutant la chaîne Sky (vous savez, avant l’arrivée de Netflix).

Avant de démarrer TitiTyy, j’étais enseignante de maternelle, pendant de nombreuses années. Avant ça, j’étais chanteuse et je jouais du clavier dans un groupe qui s’appelait Tarantella. J’ai joué dans beaucoup de salles de théâtre quand j’étais jeune et avant de devenir entrepreneuse. Pour être franche, parfois, je m’ennuie de ces temps-là.

Quelle est l’histoire de la création de TititTyy?

Quand j’ai eu des enfants, je tricotais beaucoup pour eux. J’ai commencé par vendre des cache-couches tricotés à la main en ligne, et, soudainement, j’avais assez de laine à la maison pour démarrer une boutique en ligne. J’ai ouvert une petite boutique ayant pignon sur rue en même temps, et les deux ont pris de l’ampleur assez rapidement.

La tradition du tricot en Finlande remonte à très longtemps. En fait, tous les enfants en Finlande apprennent encore à tricoter à l’école. Ils commencent par tricoter une chaussette, puis ils dessinent eux-mêmes un morceau de vêtement simple, comme un foulard. Je pense que cette tradition et le fait que le tricot redevient à la mode cette dernière décennie, grâce à Ravelry et aux médias sociaux, ont compté pour beaucoup dans la montée fulgurante de TitiTyy.

En 2016, l’un de nos fournisseurs, Pauliina, fondatrice de Tukuwool, a annoncé qu’il mettait fin à ses activités. Nous vendions ses laines depuis le début, donc j’ai décidé de lui offrir d’acheter la marque et de continuer à produire la Tukuwool. Je suis renversée par l’amour et la passion que s’attire la Tukuwool récemment, et c’est pourquoi je commence à planifier un nouveau processus qui assurera la stabilité de la production.

Également en 2016, un autre rêve d’une vie s’est concrétisé : Eveliina Eronen et moi-même avons organisé le tout premier festival de tricot en Finlande. Le festival de tricot de Jyväskylä a lieu au Toivola’s Old Courtyard, pendant l’été. La quatrième édition aura lieu en 2019.

Pour les tricoteurs qui veulent visiter la boutique, quelles sont tes recommandations pour visiter la région?

Nous sommes entourés de lacs, donc il ne faut pas manquer l’occasion de faire une croisière! C’est le moyen idéal de découvrir de somptueux paysages naturels et panoramiques.

Il y a beaucoup à voir à Jyväskylä. Le musée Alvar Aalto, architecte le plus connu de Finlande, est un incontournable. De nombreux bâtiments qu’il a dessinés peuvent également être aperçus en ville. Le Toivola Old Court Yard compte aussi d’anciens musées, une forge et d’autres boutiques d’artisanat. Remy, nouveau restaurant en ville, vaut aussi le coup d’œil.

Pour suivre les aventures laineuses de Titityy, retrouvez-les sur Facebook et Instagram.


Crédit photo bannière – Jonna Hietala

FacebookTwitterEmail